Cavalcade #10 : Magie, cheval et philosophie

Bonjour à tous, je suis ravie de te retrouver aujourd’hui pour ma participation (juste à temps !) à la Cavalcade des blogs, organisée par Clothilde du blog Flâneries mystiques pour ce premier mois de l’année 2019. Elle nous propose de parler de magie et j’étais obligée de me prêter au jeu car quand nous sommes en compagnie de chevaux, la magie opère à chaque fois. Sans plus attendre, laisse-moi te partager un peu de ma magie 🙂

La cavalcade des blogs à été créée par Gaëlle du blog Cheval Facile et tu peux retrouver l’article de Clothilde qui annonce le thème juste ici.

Depuis toujours, les Hommes ont été passionnés et attirés par les chevaux. D’abord comme reconnaissance de la richesse ou du statut social, ensuite comme outil de travail, comme compagnon de guerre puis comme athlète sportif. Pendant de longues années, les Hommes ont eu des dieux représentés par le Cheval. Avoir un cheval était signé de richesse et de puissance puis petit à petit, certains Hommes (au sens large) ont commencé à essayer de comprendre le cheval, en tant qu’animal. Comprendre comment il fonctionne, comment il réagit, comment il pense. Et force à été de constater que le cheval n’est autre que le miroir des émotions humaines. Et la magie a continuer d’opérer.

Depuis toujours, les chevaux passionnent et défient les Hommes. Quel Homme de cheval n’a pas rencontrer « son cheval » ? Celui qui lui en a fait voir des vertes et des pas mûres ? Celui pour lequel il était prêt à tout abandonner car il n’arrivait à rien ? Et qui, finalement, a décidé de persévérer et d’arriver à obtenir tellement plus ? Cette magie est la plus belle, la plus noble et la plus pure. Je te souhaite d’un jour, rencontrer ce cheval.

Je viens tout juste de terminer de lire « Les chevaux ne mentent jamais » de Chris Irwin (je te prépare un article dessus, enfin !) et c’est en le lisant que j’ai réalisé à quel point les chevaux mettent de la magie dans notre vie. Quand on arrive à rien et qu’à force de prendre le temps, d’écouter, d’observer, d’essayer, d’échouer et finalement de réussir, c’est à ce moment-là que la magie exerce son pouvoir. Qu’on comprend, qu’en tant qu’humain, nous avons certes évolué au fil des années mais nous avons perdu notre connexion à la nature. Et les chevaux nous ramènent à cet instinct dont nous avons tellement besoin. Tout est lié !

Ceux qui prennent le temps d’essayer de comprendre le cheval dans son ensemble sont ceux qui apprennent le plus. Au delà d’être un animal majestueux, puissant ou encore fier, ils sont surtout sensibles, émotifs et intelligents. Prendre le temps de simplement les observer et essayer de les comprendre t’ouvrira des mondes inédits. Côtoyer les chevaux, ce n’est pas simplement leur monter sur le dos pour une séance dans la carrière. Ce sont tous les à côté.

Pour moi, la magie opère à chaque fois que je suis avec Loulou et qu’il fait bien un exercice que je lui ai appris. Ça peut être de bien tourner à la sortie du pré, aller voir un nouvel objet au lieu d’en avoir peur, de donner ses pieds correctement ou encore de s’arrêter quand je lui demande. Ces petites choses ne sont peut être pas grand chose pour toi mais pour Loulou et moi, ça représente beaucoup ! Chacun va à sa vitesse et les avancées des uns ne sont pas celles des autres mais le plus important reste surtout d’être à l’écoute !

Et pour toi, la magie opère quand ?

Publicités

3 réflexions sur “Cavalcade #10 : Magie, cheval et philosophie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s